Assurances

Accueil » Assurances

Vous avez craqué pour la bouille attendrissante du Beagle, ce beau petit chien tricolore aux oreilles tombantes et au regard espiègle ?

Il vous appartient désormais de prendre soin de lui et de lui rendre tout l’amour qu’il vous donnera!

Pour ce faire, vous risquez de devoir l’amener régulièrement chez le vétérinaire, parfois malheureusement pour des problèmes relativement graves… Et coûteux à faire soigner !

Pour ne pas faire exploser votre budget Beagle, la meilleure solution est de choisir une assurance qui vous remboursera une bonne partie des frais vétérinaires que vous pourriez avoir à engager!

Une assurance pour Beagle, c’est quoi ?

Il existe différents types d’assurances pour protéger votre Beagle sur le plan juridique et matériel.

En fonction de son mode de vie, de son caractère et de son environnement, votre compagnon peut en effet avoir besoin d’être assuré à différents niveaux.

Pourquoi assurer son beagle ?

Il nous parait aujourd’hui tout à fait normal d’assurer sa famille, son logement ou même sa voiture mais les statistiques démontrent que, contrairement aux autres pays européens qui avoisinent parfois les 80%, seul 3% des français assurent leur animal de compagnie !

On estime pourtant que les soins vétérinaires d’un chat ou d’un chien s’élèvent en moyenne à plusieurs centaines d’euros par an ; et ce souvent uniquement dans le cadre de la prévention.

Ces derniers peuvent très rapidement atteindre des sommes aux montants astronomiques souvent imprévues dans le budget familial en cas de maladies ou d’accidents.

Par exemple, si votre beagle se fait renverser par une voiture, les frais d’opération et de rééducation avoisineraient les 1500 euros et pourraient monter jusqu’à 3000 euros en cas d’interventions particulièrement lourdes !

Pour cette raison, de nombreux maitres se retrouvent un jour dans des situations où ils ne sont pas ou plus en mesure de régler les frais de santé dont leur animal aurait besoin.

Souscrire à une assurance maladie pour son beagle est une démarche hautement recommandée par les vétérinaires qui permet de couvrir l’ensemble des frais en lien avec la santé de votre ami à 4 pattes et ainsi d’arborer la cohabitation avec lui avec moins de stress et plus de sérénité.

L’assurance chasse

Si votre Beagle est avant tout votre partenaire de chasse, il aura besoin d’une assurance spécifique le couvrant en cas d’incidents survenant dans le cadre de cette activité.

Les assurances chasses vous permettent, la plupart du temps, de bénéficier d’un capital décès et d’une enveloppe consacrée à d’éventuels soins vétérinaires dont votre chien pourrait avoir besoin en cas de blessures liées à votre activité de chasse.

Il faut souligner que ce type d’assurance a surtout vocation à permettre au maître de remplacer son chien en cas de disparition de celui-ci.

L’assurance responsabilité civile

L’assurance responsabilité civile vous couvrira davantage sur les plans juridique et financier.

Elle prendra en charge les dédommagements financiers qui pourraient vous être réclamés par un tiers en cas de dommages causés à sa personne ou à ses biens par votre animal – et/ou par vous.

En règle générale, il suffit de déclarer votre Beagle à votre assurance responsabilité civile actuelle au moment de son adoption.

Cette démarche n’augmente pas le coût de vos cotisations et ne modifie pas votre contrat, il s’agit en somme d’une simple formalité administrative qui vous garantit d’être couvert en cas d’incident causé par l’animal.

L’assurance santé canine

L’assurance santé canine est celle qui vous servira le plus au quotidien, puisqu’elle est vouée à vous rembourser une partie ou la totalité des factures vétérinaires que vous pourriez avoir à payer pour faire soigner votre chien.

Ce type de protection fonctionne de la même manière que les mutuelles pour humain, c’est-à-dire en proposant des taux de remboursement sur différents postes de dépenses, tels que la chirurgie, l’hospitalisation et la consultation.

Certaines assurances proposent des formules ne couvrant votre animal qu’en cas de blessures consécutives à un accident, et d’autres ne s’étendent qu’aux postes de dépense les plus importants (hospitalisation et chirurgie).

Pourquoi assurer son Beagle ?

Les accidents sont par nature imprévisibles, et donc inévitables. C’est pour cette raison qu’il est extrêmement important de protéger votre compagnon et de ne pas se contenter de croiser les doigts en espérant qu’il ne lui arrivera jamais rien !

Le Beagle est, de plus, un chien fugueur, très exposé au danger de la route et capable de suivre des pistes jusqu’à se perdre, ce qui lui vaut de se retrouver régulièrement en mauvaise posture.

Il faut aussi savoir que la première cause de mortalité chez ce petit chien est l’empoisonnement, car le Beagle ne cesse d’avaler tout ce qu’il croise, même si cela n’a rien de comestible !

Les occasions de devoir emmener votre Beagle en urgence chez le vétérinaire sont donc légion, et il faudra alors agir vite pour ne pas assombrir davantage le pronostic vital de votre animal.

Une assurance santé canine vous évitera d’hésiter avant d’emmener votre chien chez le vétérinaire en allégeant considérablement la facture que vous aurez à régler une fois votre petit Beagle remis sur pattes !

À partir de quel âge assurer son Beagle ?

La plupart des assurances santé canine imposent un âge limite pour protéger votre chien, qui varie de 5 ans à 10 ans. Une fois l’assurance souscrite, l’animal reste généralement assuré jusqu’à la fin de ses jours, avec un taux de remboursement parfois dégressif à partir d’un certain âge.

Quoi qu’il en soit, plus vous assurerez votre chien jeune, moins votre assurance vous coûtera cher.

Les assurances responsabilité civile et chasse ne prévoient, quant à elles, généralement pas d’âge pouvant limiter l’éligibilité de votre animal.

Fonctionnement des assurances santé pour Beagle

Quels sont les chiens éligibles aux assurances santé ?
Généralement, les assurances santé canines n’acceptent pas de protéger les Beagle qui ne sont pas identifiés, soit par puce électronique soit par tatouage.

Pour rappel, l’identification des chiens est obligatoire en France, il est donc normal – et même rassurant – de savoir que les assurances ne couvrent que les animaux en règle.

En fonction des assureurs, seuls les chiens âgés de plus de 2 ou 3 mois et de moins de 5 à 10 ans sont éligibles.

Enfin, certaines assurances n’acceptent pas de couvrir les chiens catégorisés, mais le petit Beagle n’est pas confronté à ce problème.

Comment se faire rembourser ?

Les modalités de remboursement varient d’une assurance à l’autre, mais vous devrez en général transmettre à votre assureur une feuille de soin, votre facture vétérinaire et éventuellement une déclaration des circonstances de l’accident le cas échéant.

Le remboursement s’effectue généralement sous quelques semaines, voire quelques mois, selon le fonctionnement de l’assurance de votre choix.

Comment choisir la bonne assurance pour son Beagle ?

Pour ne pas gaspiller vos écus, il vous faudra choisir soigneusement une assurance santé canine qui correspondra à votre portefeuille et au mode de vie de votre chien !

Les assurances économiques

Les assurances économiques ne vous couvrent le plus souvent qu’en cas d’accident, ou ne concernent que des postes de dépenses très couteux, comme la chirurgie et l’hospitalisation.

Elles ne comprennent, la plupart du temps, pas d’enveloppe destinée aux soins préventifs dont pourrait avoir besoin votre toutou (vaccins, stérilisation, etc.).

Les taux de remboursement demeurent peu élevés, allant de 50 % à 70 % du montant de la facture pour la majorité d’entre elles.

La couverture est donc réduite, mais ces assurances ne sont néanmoins pas dénuées d’intérêts, surtout pour les maîtres au budget serré, car leurs cotisations peuvent débuter dès 10 € par mois.

Les assurances équilibrées

Les assurances plus équilibrées, ou moyen de gamme, proposent des couvertures standard, généralement étendues à tous les postes de dépense.

Les taux de remboursement peuvent alors aller de 60 % à 80 % des frais vétérinaires, et s’appliquent souvent tant en cas de maladie que d’accident.

C’est un bon compromis, qui apporte à votre chien une protection convaincante pour des cotisations souvent très raisonnables, débutant à partir de 20 € ou 25 € par mois.

Les assurances sérénité

Plus complètes, mais aussi plus coûteuses, les assurances haut de gamme sont idéales pour les maîtres qui recherchent une totale tranquillité d’esprit.

Les taux de remboursement peuvent atteindre 100 % des frais vétérinaires et s’étendre à tous les postes de dépenses.

Ce type de formule comprend généralement une enveloppe prévention, prévue pour la vaccination et la stérilisation de votre animal.

Les spécificités des assurances pour Beagle

Pour éviter toute mauvaise surprise lorsque vous recevrez les remboursements de vos frais vétérinaires, je vous recommande de vous pencher minutieusement sur les conditions générales de vente de votre contrat d’assurance.

Vous y trouverez quelques termes barbares qui peuvent prêter à confusion, je vous propose donc ici une petite présentation de ceux qui auront le plus d’impact sur vos finances !

Le délai de carence

Le délai de carence est la période entre le jour de votre souscription et le moment où vous pourrez être effectivement remboursé de vos frais vétérinaires.

La plupart du temps, le délai de carence est de 24 heures à 7 jours pour le remboursement de frais consécutifs à un accident, et peut aller jusqu’à 45 jours pour le remboursement de frais en cas de maladie.

Certains assureurs imposent des délais bien plus longs, allant jusqu’à 6 mois pour le remboursement de chirurgies consécutives à une maladie.

Les franchises

Les franchises représentent des montants minimums dont vous devrez nécessairement vous acquitter, quel que soit le taux de remboursement proposé par votre formule.

Certaines franchises se calculent en pourcentage de votre facture vétérinaire, et d’autres constituent des montants fixes restant à votre charge à chaque demande de remboursement.

Il faut aussi noter que certaines mutuelles n’appliquent aucune franchise, quelle que soit la formule choisie et son taux de remboursement.

Les exclusions

Il faudra également vous plonger dans les petites lignes des conditions générales de vente de votre contrat d’assurance pour prendre connaissance des exclusions qui y sont mentionnées.

En règle générale, les assurances santé canine évitent de rembourser les frais vétérinaires consécutifs à des maladies génétiques ou héréditaires.

C’est, par exemple, le cas de la dysplasie de la hanche qui n’est quasiment jamais prise en charge par les assureurs.

Enfin, point très positif, certaines assurances santé canine prévoient des enveloppes « prévention » destinées à vous rembourser une partie des opérations de stérilisation ou des frais de vaccination de vos compagnons.

Est-ce rentable de prendre une assurance pour mon Beagle ?

Il est extrêmement difficile de répondre à cette question délicate, une assurance ayant vocation à vous couvrir en cas d’imprévus, par nature totalement imprévisibles, et non pas à vous éviter des dépenses banales.

Or, les frais vétérinaires représentent sans conteste le budget le plus élevé de l’entretien d’un animal et peuvent allègrement dépasser le millier d’euros en cas de pathologie grave ou de maladie longue durée de votre compagnon.

Certains maîtres préfèrent miser sur le fait que leur toutou ne rencontrera jamais de problèmes de santé de sa vie, ce qui est malheureusement très peu probable.

C’est, à mon sens, une prise de risques inconsidérée, car il suffit d’un seul souci de santé pour vous retrouver acculé face à des factures aux montants astronomiques qui pourront tout bonnement vous empêcher de sauver la vie de votre chien ou de soulager ses souffrances.

À titre d’exemple, un simple consultation spécialisée (dermatologique, ophtalmologique, etc.) coûte environ 80 €, une radiographie peut couter jusqu’à 240 € et le tarif d’une chirurgie de la cataracte peut aller jusqu’à 1 020€… Par œil ! (1)

Fugueur et légèrement turbulent sur les bords, le Beagle est un petit chien plein de vitalité, extrêmement curieux et qui n’hésitera pas à suivre des pistes avec une ténacité digne des plus grands prédateurs.

De fait, il aura tôt fait de se retrouver en mauvaise posture, et fait partie des chiens les plus exposés aux accidents de la vie quotidienne.

Une assurance santé canine vous permettra de prendre soin de lui en toutes circonstances, sans frémir devant la facture que vous tendra votre vétérinaire !

Depuis qu’il a pointé le bout de son nez à la maison, votre beagle fait partie intégrante de votre vie ; il est à vos yeux un membre de la famille à part entier et vous tenez à son bien être comme à la prunelle de vos yeux.

Cependant, vous êtes probablement à même de constater que les frais vétérinaire liés à la santé de votre petit compagnon coutent cher et peuvent rapidement constituer une somme très élevée; avez-vous pensé à souscrire à une assurance ?

En résumé

L’assurance maladie, également appelée parfois mutuelle pour animaux, est à distinguer de l’assurance responsabilité civile qui vous couvre en cas de dommages occasionnés par votre beagle.

Cette dernière, comme signifiée plus haut, a pour vocation de prendre en charge les frais vétérinaire de votre animal.

Cependant, comme pour tout type d’assurance, il existe différentes formules dont les tarifs et les conditions peuvent varier de façon importante.

Pour cette raison, il est recommandé d’établir une comparaison entre les différentes propositions existantes en prenant en compte les besoins spécifiques de votre beagle et votre budget.

Il existe sur internet des comparateurs d’assurance très performants (comme sur toutoupourlechien.com).

Nous disposons d’ailleurs nous même d’un comparateur très puissant qui pourra vous faire économiser jusqu’à 60% sur vos frais d’assurance. Vous pouvez y accéder gratuitement en cliquant ici.

Les taux de remboursement peuvent différer entre 50 et 100% en fonction de l’offre et les prix peuvent aller du quitte ou double.

En moyenne, il s’agira simplement d’une dizaine d’euros par mois pour déjà obtenir des remboursements intéressants sur les soins dont bénéficie votre petit compagnon.

Soyez également vigilant au délai de carence et à la franchise que proposera l’assurance.

Le délai de carence correspond au délai entre la date de signature du contrat et la date où le contrat devient effectif.

La franchise relève du plafond de limite du remboursement. Enfin, veillez à choisir une compagnie d’assurance sérieuse, par exemple adhérant à la Charte des Vétérinaires.