Le beagle est un chien courant, du groupe 6 : vous le saviez déjà ? Mince je pensais vous apprendre quelque chose. Bon passons à de l’inédit, dans cet article je vais essayer de vous donner des clés pour obtenir un bon beagle. Nous allons voir ensemble comment choisir votre beagle et comment accueillir votre petit chiot pour créer votre chien parfait.

Le choix du chiot beagle

Race de chien beagleLa première chose à se demander c’est pourquoi je veux un beagle ? « Parce que c’est à la mode » n’est pas une bonne réponse ! Il faut que ce choix soit réfléchi et que vous soyez sûr que vous êtes prêts à accueillir un Beagle. Il faut bien comprendre que c’est un chien parfois vif et têtu, avec un aboiement « particulier » : délicat ne sera pas un terme adapté à ce son si reconnaissable qu’est le chant du beagle. Ca y est vous êtes décidés, vous voulez un beagle, c’est très bien !

C’est une race super sympa et même quand on est en appartement. Il suffit de choisir le bon chiot ou le bon adulte si vous préférez adopter. Un jour, un éleveur m’a dit tout simplement si tu veux le meilleur chien, va le chercher chez le meilleur éleveur… c’est pertinent comme réflexion mais en même temps très perspicace. Faire 100 kilomètres pour aller chercher un chien n’est pas un gros effort, rappelez-vous qu’un beagle peut facilement vivre 15 ans ! N’ayez vraiment pas peur de faire 1000 km pour avoir le chien qui vous conviendra, surtout ne vous précipitez pas. N’achetez surtout pas en salon du chiot ni en animalerie.

Ca y est vous avez trouvé votre élevage au top ? Bon maintenant passons au chiot. Lequel vais-je choisir ? Celui qui vient me voir ? Celui qui se cache et qui est timide ? Celui qui fait n’importe quoi et embête tous les autres chiots ?

Avant de choisir, il faut tout d’abord se demander ce que j’attends de mon chien et  ce que je vais faire avec lui. Si je veux un chien sportif, je prendrai le plus foufou de tous. Je veux un chien d’exposition, je prendrai aussi le plus excité et le moins timide. Je veux un chien pour mon appartement, je prendrai le plus ronfleur, celui qui est couché et qui n’a pas la force (ou la flemme) de me sauter dessus mais qui remue la queue à 100 battements seconde.

Je veux un beagle pour la chasse, je prendrai celui qui vadrouille partout dans le jardin de l’éleveur et qui renifle tout. Bien sur vous l’avez compris, un beagle ne se choisit pas en photo ou en quelques secondes. Il est important de les voir évoluer dans leur milieu et non dans un parc à chiot, un chenil ou une chambre. Ils doivent être dans un jardin et s’éclater chez l’éleveur.

Ca y est vous avez choisi ? Vous avez craqué pour les grandes oreilles et ces belles billes noires ?

Maintenant que vous êtes chez vous il est temps de passer à l’éducation canine de votre chien, laissez-lui bien sur le temps de bien s’acclimater chez vous, mais vous devez déjà penser aux règles que vous devrez mettre en place à la maison en fonction de ce que vous attendrez de lui. Imaginez toutes les situations que vous pourriez vivre ensemble et formez le à bien se comporter.

Conseils pour le dressage du Beagle

Les ordres par lesquels il faut commencer sont la concentration, la laisse et le rappel. Ce sont les ordres les plus importants que vous devrez mettre en place. Si vous êtes sur la région de Bordeaux, n’hésitez pas à me contacter ( Rémi Guérin : https://www.comportementaliste-gironde ), je vous aiderez avec plaisir à dresser votre beagle.

Pour la concentration, la première chose à faire est d’apprendre à votre chien son nom, il suffit de le répéter et de lui donner un petit bout de friandise quand il vous regarde dans les yeux. Il faut le répéter des centaines de fois par semaine, prenez le temps de le faire 10 minutes par jour en le fractionnant 2 à 3 fois. Il vaut mieux travailler souvent mais pas longtemps.

Ensuite vous devez absolument le promener, environ trois fois par jour 15 minutes et durant toute la vie de votre chien si vous voulez répondre aux besoins de votre chien. C’est ce qu’il y a de plus important à faire avec lui. Amenez le dans des marchés, devant des écoles, dans les restaurants. Vivez avec votre chien, c’est hyper méga important ! Vous travaillerez par la même occasion la marche en laisse et le rappel. Pour le rappel il est très important d’aller vous balader avec votre chiot dans des parcs sécurisés et de le lâcher pour qu’il apprenne à découvrir ce qu’est la liberté et qu’il n’ait pas besoin de partir quand il sera adulte ! Soyez sûr qu’un chien adulte qui court dans tous les sens est un chien qui n’a pas été assez lâché ! Si vous voulez un chien calme et agréable à promener n’oubliez pas que c’est en s’entrainant que l’on devient ! Au boulot ! N’oubliez pas de sortir avec vos friandises, cela permet d’accélérer le processus d’apprentissage, et vos sacs à excréments.

Vous voulez en savoir plus sur la façon dont un chien apprend ? Je vous propose un article sur : Le chien a-t-il de la mémoire ?

Vous avez maintenant quelques clés sur comment choisir un beagle et quels sont les ordres les plus importants.

 

Es-tu sûr(e) d'avoir la meilleure offre d'assurance pour chien ? Je te parie que non ! Grâce à ce comparateur, diminue tes frais jusqu'à 60% ! Essaye, c'est gratuit.