La première attention porte sur ses oreilles

Lorsque mon Beagle flâne, la truffe nichée vers le sol, ses oreilles peuvent traîner dans l’herbe ou dans des feuilles, ce qui peut entraîner une infection ou une inflammation. C’est pourquoi, après chaque sortie dans les hautes herbes, je suis particulièrement attentive à ses oreilles. Je les lui nettoie régulièrement avec un coton et de l’alcool. Une autre infection peut subvenir sur mon Beagle, et non des moindres : l’otite, qui est très douloureuse. Une rougeur apparaît et son oreille devient chaude. Mon animal ressent des démangeaisons et une douleur très forte. Il peut secouer la tête et se frotte l’oreille. Son humeur peut changer dû à la douleur. Souvent, il lui arrive aussi de pencher la tête et une odeur se dégage de son oreille d’où un liquide brun, du pus ou du sang peut s’écouler. Dès qu’il commence à avoir ces symptômes, je l’emmène chez son vétérinaire.

Son pelage n’est pas en reste

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce canin mue beaucoup. Ce n’est pas parce que son poil est ras qu’il faut oublier d’en prendre soin. De plus, le Beagle adore ça. Lorsque je brosse le mien, j’ai toujours l’impression que ça le détend et surtout, c’est notre petit moment de complicité. Le brossage est le meilleur moyen de vérifier si mon animal n’est pas infecté par des puces ou des tiques. Celui-ci se fait dans le sens du poil, et sans forcer. Pour que son poil soit plus doux et plus soyeux, je préfère lui donner une nourriture adaptée à sa race afin de lui apporter de bonnes graisses et des bons omégas d’acide gras.

Le Beagle peut attraper des puces et des tiques. Le seul moyen pour ne pas en avoir, c’est la prévention. Il existe plusieurs remèdes anti- puces comme les cachets, les colliers, les pipettes, les shampooings. Normalement, le traitement se fait entre deux à trois fois par an. Lorsqu’il a des puces, je désinfecte bien les lieux où mon compagnon dort, car l’infestation peut se faire très rapidement. Pour bien attraper ces parasites, je le brosse avec un peigne anti-puces et surtout, je ne néglige pas son arrière train, ses oreilles et sa queue, car ce sont les endroits préférés des parasites. Autres que les puces, il y a aussi les tiques qui peuvent transmettre des maladies particulièrement dangereuses. Il existe des tire-tiques en pharmacie et chez les vétérinaires.

Le vermifuge : bien se mettre à jour

Deux à trois fois par an, je vermifuge mon animal. Les vers peuvent apparaître dès les premières semaines du chiot. Un animal infesté peut contaminer les adultes comme les enfants et cela peut être très dangereux. Le Beagle peut présenter plusieurs symptômes comme une inflammation des intestins, vomissement, perte de poids, diarrhée… Les vers peuvent être vus quelques fois dans les selles. Le chien peut aussi frotter l’arrière train contre le sol, d’une façon étrange.

Son équilibre alimentaire doit être irréprochable

Le Beagle est réputé pour son dynamisme, mais il a tendance à grossir. Je fais attention à ne pas trop lui donner de friandises et je veille à ce que sa nourriture soit équilibrée. J’évite de lui donner des aliments faibles en glucides. Je le sors très régulièrement afin qu’il se dépense et joue.

Es-tu sûr(e) d'avoir la meilleure offre d'assurance pour chien ? Je te parie que non ! Grâce à ce comparateur, diminue tes frais jusqu'à 60% ! Essaye, c'est gratuit.