Alimentation

Accueil » Alimentation

Bien connu pour sa forte tendance à prendre de l’embonpoint, le Beagle doit bénéficier d’un régime adapté à son âge et à son degré d’activité quotidienne pour rester en santé tout au long de sa vie.

Pour bien choisir l’alimentation qui lui conviendra le mieux, il est important de comprendre ses besoins nutritifs, qui diffèrent complètement de ceux des humains !

L’ajout de compléments alimentaires pourra également l’aider à lutter contre certaines affections accablant nos amis à quatre pattes.

Vous l’avez compris, vous avez tout intérêt à vous pencher de près sur l’alimentation de votre Beagle si vous voulez le garder longtemps en bonne santé… Un moyen tout trouvé de lui rendre l’amour qu’il a pour vous !

Besoins nutritionnels du Beagle

Comme tous les chiens, le Beagle a besoin d’apports nutritifs très différents de ceux des humains, notamment en ce qui concerne les protéines.

Il ne doit donc pas manger à votre table, ou se satisfaire des restes de vos repas au risque de développer des carences dangereuses pour sa santé.

De plus, vous devrez porter une attention particulière à son poids et surveiller que votre petit compagnon garde la ligne à tout prix !

L’obésité est un vrai fléau chez le Beagle, et il est extrêmement compliqué de faire maigrir un Beagle en surpoids.

Quels sont les nutriments recommandés pour cette race ?

Le repas servi à votre Beagle doit absolument être parfaitement équilibré ! Il doit notamment contenir une majorité de protéines, mais également des minéraux, des glucides et suffisamment de vitamines.

Les protéines permettront à votre compagnon de développer sa musculature, mais aussi ses organes, le mettant ainsi à l’abri de certaines maladies dégénératives.

Il est très important de privilégier les aliments comportant une teneur en protéines supérieure à 25 %, mais attention : toutes les protéines ne se valent pas !

Je vous recommande de veiller à ce que celles servies à votre animal soient de haute qualité, afin qu’il les assimile et en bénéficie correctement.

L’apport en glucide n’est pas à négliger non plus, même si nombreux maîtres ont tendance à croire que ce nutriment est nocif pour la ligne de leur compagnon.

C’est entièrement faux : les glucides sont indispensables pour permettre à votre chiot de grandir, et à votre chien de conserver une bonne masse musculaire.

Les glucides fournissent en effet à l’animal l’énergie nécessaire pour se livrer à suffisamment d’activité physique pour rester en forme.

Une confusion courante qui doit être évitée est de confondre glucides et gluten, le gluten étant suspecté d’être irritant pour l’intestin de certains animaux, notamment carnivores.

Bien que cela soit encore sujet à débat, votre Beagle ne risque en tout cas rien à se contenter de glucides sans gluten.

Vous pouvez, par exemple, privilégier les croquettes à base de riz ou de pomme de terre, plutôt que celles constituées de blé.

Les fibres sont également importantes dans l’alimentation de votre Beagle, surtout si celui-ci commence à prendre un peu trop de poids.

En trop grande quantité, les fibres peuvent cependant s’avérer très irritantes pour le système digestif des chiens – et des carnivores en général – et doivent donc être soigneusement dosées.

Vous constaterez par ailleurs que les croquettes diététiques spécialement destinées aux animaux en surpoids contiennent davantage de fibres que les croquettes classiques. (1)

Quelles sont les quantités de nourriture recommandées pour un Beagle ?

Les quantités de croquettes servies à votre Beagle doivent être soigneusement adaptées à son niveau d’activité physique, à son âge et à son poids.

Généralement, on considère qu’un Beagle adulte consomme environ 200 grammes de croquettes divisés en deux repas par jour.

Cette quantité n’est bien sûr pas une vérité absolue, et doit absolument être adaptée à votre chien et à son mode de vie.

Les rations à servir seront différentes s’il s’agit d’une alimentation BARF, de rations ménagères ou de nourriture humide, qui contient environ 80 % d’eau.

Quel budget alimentation pour un Beagle ?

Le budget alimentation de votre Beagle va fortement varier en fonction de la qualité de la nourriture que vous avez choisi de lui offrir, mais également de sa provenance.

Les rations ménagères constituent le moyen le plus économique de fournir au chien une alimentation de qualité.

Les croquettes industrielles de qualité sont coûteuses, mais elles vous garantissent une alimentation équilibrée et parfaitement adaptée aux besoins nutritifs de votre toutou.

Il existe même des gammes de croquettes spécifiquement conçues pour les Beagle, élaborées pour leur éviter les problèmes de surpoids.

En définitive, vous devriez compter de 30 € à 45 € mensuels de budget alimentaire pour satisfaire les besoins de votre nouvel ami à quatre pattes.

Choisir la bonne alimentation pour son Beagle

Les croquettes industrielles

Le moyen le plus simple de nourrir correctement votre Beagle est d’opter pour les croquettes industrielles de grande qualité.

Vous trouverez un large choix de ce type de produits sur le marché, de quoi dénicher les croquettes parfaitement adaptées à votre compagnon.

Les croquettes sont également pratiques à servir, simples à conserver et permettent d’entretenir la dentition de votre chien.

Le régime BARF

Le régime BARF est à la mode depuis quelques années, et consiste à servir à votre chien une alimentation majoritairement constituée de viande crue.

Cette alimentation est basée sur la théorie selon laquelle la viande se rapproche le plus de l’alimentation biologique qu’adopterait un chien dans la nature.

Pourtant, le régime BARF fait débat parmi les experts de l’alimentation canine, certains postulant que le chien domestique a évolué depuis les temps où il devait chasser pour se nourrir.

Son système digestif est maintenant très éloigné de celui du loup ou des autres carnivores sauvages, et il est davantage omnivore.

Un régime de viande crue pourrait donc s’avérer très irritant pour son système digestif, mais également causer de graves carences nutritives.

De plus, la viande crue peut être contaminée par des bactéries surtout si sa qualité n’est pas extrêmement élevée et si sa conservation s’avère douteuse.

Il faut donc prendre soin de choisir minutieusement les morceaux que vous donnerez à votre Beagle et équilibrer ses repas BARF à l’aide de mélanges spécialement conçus à cet effet.

Vous trouverez sur le marché des compléments alimentaires destinés à être ajoutés à la viande crue ou aux rations ménagères que vous servez à votre compagnon.

La viande crue doit quoi qu’il en coûte être complétée de céréales et de légumes pour proposer à votre Beagle un régime parfaitement équilibré.

Les rations ménagères

Les rations ménagères sont préparées avec amour par le maître, avec des aliments qu’il consomme généralement lui-même (riz, épinards, poulet, etc.).

Ce régime peut être construit à base de viande ou de poisson mélangés à des légumes, des pâtes, du riz ou de la pomme de terre.

L’avantage des rations ménagères est de permettre aux maîtres de savoir exactement ce qu’il y a dans l’assiette de l’animal, un atout considérable face aux croquettes dont la composition est souvent très obscure !

Les petits plats que vous servez à votre compagnon doivent cependant être soigneusement équilibrés pour lui éviter les carences alimentaires et la prise de poids excessive.

Il faut bien garder en tête que le Beagle n’est pas un humain, et un repas équilibré pour lui n’est pas un repas équilibré pour nous !

De plus, il est relativement compliqué de parvenir à faire des repas maison correctement dosés en protéines, glucides, fibres, minéraux et vitamines.

Quel que soit votre choix définitif, il faudra vous y tenir, car le Beagle ne supportera pas les changements d’alimentation soudains et réguliers.

Cela risquerait de lui provoquer des troubles digestifs plus ou moins importants et d’entraîner des intolérances alimentaires.

Eh oui, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas en mangeant de tout que votre Beagle sera en meilleure santé, bien au contraire !

Il vaut bien mieux trouver l’alimentation qui lui correspond le mieux et s’y tenir sur la durée en évitant tous les écarts.

Les friandises

Les friandises sont particulièrement appétissantes, car elles ont souvent pour but d’attirer l’attention de votre compagnon.

À ce titre, elles ne sont pas équilibrées et ne doivent pas être distribuées en remplacement, ni total ni partiel, des repas de votre Beagle.

En tout état de cause, il faut éviter de distribuer trop de friandises au Beagle qui est un chien vorace et fortement prédisposé au surpoids.

Les compléments alimentaires

Les compléments alimentaires ne doivent pas être ajoutés à l’alimentation de votre compagnon à tort et à travers.

Ceux-ci sont plus généralement prescrits par votre vétérinaire pour prévenir ou guérir certains problèmes de santé diagnostiqués ou suspectés chez votre Beagle.

Il existe également des préparations de compléments alimentaires conçues spécialement pour être ajoutées à vos rations ménagères ou BAFF, mais celles-ci doivent être dosées avec soin pour ne pas entraîner de graves problèmes de santé chez votre chien.

Les aliments à éviter pour le Beagle

Le Beagle doit éviter les aliments trop gras ou sucrés qui risqueraient de lui faire prendre du poids et d’entraîner du diabète.

Il ne doit pas non plus être soumis au même régime que les humains, dont les besoins nutritifs sont strictement différents.

Quel que soit le régime que vous avez choisi de lui donner, il faudra à tout prix éviter les variations d’alimentation pour le garder en bonne santé.

Il ne présente pas de véritables allergies alimentaires ni d’intolérances propres à sa race, mais le Beagle a en revanche le gros défaut d’avaler tout ce qui lui tombe sous la patte.

De fait, il est malheureusement très sujet aux empoisonnements et aux occlusions intestinales. Veillez donc à soigneusement mettre vos produits toxiques hors de sa portée, et évitez de lui offrir de petits jouets susceptibles d’être avalés.

Une santé de fer passe par une alimentation équilibrée, et celle du Beagle ne doit pas être laissée au hasard !

Votre compagnon a besoin du meilleur, et je vous conseille de vous pencher sérieusement sur la question de son régime pour le garder en bonne santé le plus longtemps possible.

L’idéal est bien entendu de vous tourner vers votre vétérinaire, ou de prendre les conseils d’un éleveur réputé pour déterminer quelle alimentation sera la plus adaptée à votre chien.