Santé

Accueil/Santé

Le Beagle est un petit chien dont la bonhomie et les airs de chérubin font craquer bien des maîtres.

Pourtant, avant d’en adopter un, il est essentiel de se renseigner correctement sur sa santé afin de lui offrir les soins et le mode de vie qui lui permettront de rester en forme.

En effet, même s’il est plutôt rustique, le Beagle a ses faiblesses, et sa prédisposition à l’obésité ne fait aucun doute.

Malgré ses quelques défauts, le Beagle reste un petit chien plein de joie de vivre et capable de rester longtemps en santé si son maître se montre suffisamment attentionné !

Les particularités santé du Beagle

À l’origine le Beagle est un petit chien de chasse, c’est donc plutôt un animal d’extérieur à la santé robuste et de bonne composition physique, comme mentale.

Contrairement à de très nombreuses races de chiens, le Beagle fait partie des animaux qui ne présentent aucune prédisposition à la dysplasie de la hanche et du coude.

Un bon point pour ce petit toutou, dont l’espérance de vie peut allègrement dépasser les 13 ans s’il a été correctement alimenté et entretenu au cours de son existence.

Sa robustesse ne le met cependant pas à l’abri de toutes les maladies, et son maître se doit de rester attentif à la santé de son petit compagnon.

Les yeux du Beagle sont à surveiller de près, car il est fréquemment sujet aux pathologies ophtalmiques telles que le glaucome ou la dystrophie cornéenne.

Il faudra aussi surveiller ses oreilles tombantes qui peuvent cacher des otites et, bien sûr, sa prédisposition avérée à l’obésité.

assurance beagle

Les maladies du Beagle

Outre les pathologies oculaires et la prise de poids, le Beagle peut aussi être susceptible de développer des problèmes digestifs se manifestant le plus souvent par des vomissements ou des diarrhées.

En effet, s’il est tant sujet à l’embonpoint, c’est surtout parce que cet incorrigible vorace est capable d’avaler tout et n’importe quoi !

Il est donc tout à fait du genre à engloutir des substances toxiques, ainsi que des petits objets pouvant provoquer des occlusions intestinales…

De fait, la première cause de mortalité chez le Beagle est malheureusement due aux empoisonnements qui peuvent survenir au sein même de son foyer.

Si vous avez l’intention d’adopter un de ces petits gloutons tricolores, je vous recommande vivement de garder tous vos produits toxiques hors de sa portée !

Bien que cela soit moins courant, le Beagle peut aussi souffrir de pathologies héréditaires telles que l’hernie discale, la sténose pulmonaire ou l’hyperthyroïdie.

Les Forces Santé du Beagle

Le Beagle est un chien encore rustique, qui n’a pas été affaibli par les fortes sélections ayant lourdement handicapé certaines autres races.

Sa vivacité et sa bonne volonté en font un compagnon idéal pour les maîtres sportifs, adeptes du running ou de la randonnée.

Je vous recommande vivement d’encourager l’instinct de chien courant de votre petit Beagle !

Plus il sera actif, plus il y a de chances qu’il demeure en bonne santé et parvienne à garder la ligne plus longtemps.

Les Faiblesses Santé du Bealge

Besoin en activité

Comme nous l’avons vu plus d’une fois, la sédentarité est l’ennemi juré du Beagle qui ne manquera pas de prendre rapidement du poids.

Tendance à l’obésité

Cette tendance à l’obésité n’est pas à prendre à la légère, car elle peut avoir des effets dramatiques sur la santé et l’espérance de vie de votre compagnon.

Le surpoids entraîne en effet nombre d’affections cardiaques, respiratoires, mais également des problèmes articulaires et du diabète.

Ses oreilles

Les oreilles tombantes de ce petit chien tricolore font également partie de ses faiblesses, car elles empêchent le conduit auditif de s’aérer, favorisant l’apparition d’infections.

Ses yeux

Le Beagle est également connu pour présenter différentes pathologies oculaires pouvant mener à la cécité si elles ne sont pas surveillées et prises en charge rapidement.

Son système digestif

Un des défauts du Beagle est sa gourmandise, et sa propension à manger tout ce qu’il trouvera sur son passage. Ainsi, il est souvent victime de diarrhées, de vomissements, ou parfois de constipation.

Si ces problèmes durent dans le temps, ou s’ils sont accompagnés de sang, vous devriez aller consulter votre vétérinaire. Réagissez rapidement aussi si votre chien ingère un caillou, un jouet ou un os, car cela peut provoquer des lésions graves de son tube digestif.

De plus, soyez très vigilants et ne laissez aucune substance toxique à la portée de votre chien. En effet, le Beagle étant un grand gourmand, l’empoisonnement est en bonne position parmi les différentes causes de mortalité. Et au moindre doute, courez chez un vétérinaire.

Le diabète

Ce petit chien peut également être sujet au diabète. Cette maladie se détecte à l’observation de symptômes tels qu’une soif extrême, un appétit fluctuant, ou une respiration laborieuse. Si votre chien est diagnostiqué diabétique, vous devrez lui faire suivre un régime alimentaire très strict.

Les parasites

Si votre Beagle devient prostré, refuse de sortir ou présente des signes d’abattement, il est peut-être infesté de parasites. Ceux-ci peuvent être de deux types :

Les parasites externes

Le poil court mais dense du Beagle offre un habitat idéal pour les puces, tiques et acariens, qui peuvent lui causer des soucis de santé. Inspectez tous les jours le poil de votre chien, surtout après une promenade, afin de vérifier qu’il est dépourvu de parasites.
Si vous en trouvez, armez-vous d’une pince spéciale et d’un produit antiseptique afin de les retirer (attention à ne pas laisser la tête accrochée à la peau de votre chien !). Retirez ensuite les larves à l’aide d’un peigne adapté.

Ensuite, demandez à votre vétérinaire le traitement le plus adapté, ainsi que sa fréquence d’utilisation.

Et en prévention, ne négligez pas le traitement antiparasitaire, à donner chaque mois pendant le printemps et l’été.

Les parasites internes

Ils vivent à l’intérieur de votre chien, et peuvent être difficiles à diagnostiquer.
Si votre chien est infesté de vers ronds, il vomira des vers vivants, et pourra souffrir de diarrhées, de constipation, ou de douleurs abdominales. Son appétit peut également fluctuer, pouvant causer un retard de croissance chez le chiot.

Si votre chien héberge des vers plats, vous pourrez en voir des segments autour de son anus, qui sera souvent irrité. Votre compagnon souffrira également de troubles digestifs.

En cas de doute, allez consulter votre vétérinaire qui analysera les selles de votre Beagle et vous proposera un traitement adapté.

Pour aller plus loin, je vous conseille d’aller voir ce site internet qui propose un guide complet sur la santé du chien !

Les traitements préventifs du Beagle

Vaccins

La vaccination pourra éviter à votre Beagle bien des problèmes de santé et s’avère d’autant plus importante s’il vit en groupe.

Certaines pathologies, comme la toux du chenil, accablent en effet davantage les animaux vivants en meute.

Plus généralement les vaccins vous permettront de protéger votre compagnon contre différentes infections virales et bactériennes.

Il est par exemple important de le protéger contre la maladie de Carré, qui se transmet par simple contact entre les chiens et provoque des écoulements oculaires et nasaux, des diarrhées et des fortes toux.

La vaccination contre la rage devrait également être réalisée systématiquement, cette maladie incurable entraînant fatalement la mort de votre animal dans d’horribles souffrances.

Votre vétérinaire vous recommandera aussi très probablement de faire vacciner votre chien contre l’hépatite, une maladie incurable, la parvovirose, une affection entraînant des problèmes cardiaques et pulmonaires, et la leptospirose qui se transmet à l’homme.

Il faut noter que les vaccins ne protègent généralement votre animal que 10 à 12 mois, les rappels doivent donc être effectués sans faute chaque année!

Antiparasitaires

Nombre de parasites internes ne manqueront pas de contaminer l’incorrigible glouton qu’est le Beagle.

Ces parasites peuvent non seulement transmettre des maladies gravissimes à votre chien, mais également l’affaiblir considérablement s’ils prolifèrent en grand nombre dans son organisme.

Il n’existe pas de vaccin ni de traitement préventif permettant de lutter contre les infestations par les vers ronds et plats.

Le seul moyen de protéger votre Beagle de ces parasites est de le vermifuger 2 à 3 fois par an, afin de le débarrasser des vers inévitablement déjà présents dans son organisme et d’empêcher ainsi les grosses infestations.

Le régime alimentaire du Beagle

Les aliments préconisés

Pour éviter les impairs, je vous conseille vivement de vous en tenir aux croquettes spécialisées et adaptées aux problèmes de surpoids du Beagle.

Les aliments industriels de haute qualité pourront répondre à tous ses besoins nutritifs, tout en lui évitant de prendre du poids.

Ses rations devront être soigneusement calculées en fonction non seulement de son poids et de son âge, mais également de son niveau d’activité quotidien.

Il est possible de nourrir un Beagle avec des rations ménagères, mais celles-ci ne doivent pas être concoctées au hasard et devront répondre strictement aux besoins physiologiques de votre compagnon, tout en demeurant parfaitement équilibrées.

Le régime BARF peut aussi être envisagé dans des rations adaptées à votre Beagle et accompagné de compléments alimentaires lui évitant toute carence.

Les aliments déconseillés

Ne faites pas l’erreur de nourrir votre chien comme vous nourririez un être humain, au risque de nuire à sa santé!

Il faut absolument éviter de trop varier son alimentation, ceci pouvant lui occasionner des irritations du tube digestif et favoriser le développement d’intolérances alimentaires.

Les friandises sont aussi absolument à éviter, et je vous conseille de trouver un autre système de récompense pour féliciter votre Beagle.

L’hygiène du Beagle

Le Beagle n’est pas un chien gourmand en entretien et n’a pas de besoins hygiéniques particuliers.

N’étant pas particulièrement sujet aux problèmes cutanés, il n’a pas besoin d’être lavé régulièrement, à moins de s’être particulièrement sali.

Vous pouvez dépoussiérer son pelage en le brossant de temps en temps, mais cela relèvera plus d’un moment de complicité entre vous et votre compagnon que d’une véritable nécessité.

Besoins en activité physique

Le Beagle a grand besoin d’activité physique pour demeurer en forme : la sédentarité ne lui va pas et provoque chez lui de nombreux problèmes de santé!

Puisqu’il est avant tout un chien de chasse courant, il adorera pister et courir dans la nature à la poursuite de ses jouets ou d’autres animaux.

Même s’il est désormais un chien d’agrément, il ne faut pas oublier son passé de chiens de travail et l’abandonner à une vie dénuée d’exercice.

Les troubles du comportement chez le Beagle

Le Beagle est un chien au comportement naturellement équilibré, prévisible et dénué d’agressivité.

En revanche, si ses besoins n’ont pas été pris en considération par son maître, il pourra vite développer des troubles du comportement.
Cela pourra se manifester par une attitude destructrice, et le petit Beagle fera alors de gros dégâts dans votre logement.

Si le mal-être de votre compagnon est encore plus profond, alors il risque de développer des tocs, et notamment un toilettage compulsif le poussant parfois à se lécher ou à se gratter jusqu’au sang!

Pour éviter ce type de problématique, il faut veiller à ce que votre Beagle dispose de suffisamment d’activité physique, mais également d’attention de la part de son maître.

C’est en effet un petit chien qui ne supporte pas la solitude et a constamment besoin d’être sollicité pour démontrer son utilité et sa prompte obéissance!

Le Beagle est un compagnon en or, qui saura devenir le véritable complice de son maître s’il a été correctement éduqué.

Bien qu’il soit particulièrement arrangeant, il n’est pas dénué de besoins et sa santé implique que l’on se penche de près sur son alimentation, sa dose d’exercice quotidien et son grand besoin d’amour!