Propreté du Beagle : comment avoir un chien propre ?

Adopter un chiot Beagle est un grand bonheur, mais cela entraîne aussi son lot de contraintes et de défis… Comme celui de l’éduquer et lui apprendre la propreté !

Heureusement, le Beagle est un chien propre par nature, intelligent et avisé, à qui il n’est pas des plus complexe à apprendre la propreté.

D’ailleurs, la plupart des chiots et des chiens qui présentent des troubles de la propreté ont en fait simplement du mal à comprendre ce que leur maître attend d’eux, du fait d’une méthode trop brouillonne ou de réactions mal adaptées en cas d’accident.

Pour vous accompagner dans cette phase importante de l’éducation de votre toutou, voici tout ce que vous avez besoin de savoir sur l’apprentissage de la propreté chez le Beagle.

Le Beagle et la propreté

Comme presque tous les chiens, le Beagle est naturellement propre et va instinctivement avoir tendance à s’éloigner de son panier pour faire ses besoins.

Néanmoins, il faut aussi savoir que la miction est un réflexe viscéral chez l’animal, que celui-ci doit apprendre à inhiber pour se retenir.

Si la propreté, c’est-à-dire le fait de faire ses besoins aux endroits indiqués, est instinctive, le fait de se retenir plusieurs heures en attendant que le maître soit disponible pour une sortie hygiénique ne l’est pas.

La difficulté de l’apprentissage de la propreté chez le Beagle réside donc dans le fait de lui apprendre à se retenir plus ou moins longtemps, et non dans le fait de lui apprendre réellement où uriner.

En général, il est possible d’apprendre la propreté à son chiot en 2 à 4 semaines, bien que de petits accidents puissent survenir au-delà de cette période, notamment si le maître n’a pas eu le temps de sortir suffisamment souvent son chiot.

Il faut aussi noter que les mâles non castrés ont tendance à uriner plus volontiers chez leurs maîtres pour marquer leur territoire, ce qui n’est pas à proprement parler un problème de propreté, mais de marquage.

Ce type de comportement est très difficile à faire disparaître et s’accompagne souvent d’autres mauvaises habitudes (dont celle de fuguer), c’est pourquoi il est hautement recommandé de faire stériliser son Beagle. (1)

assurance beagle


Méthode pour apprendre la propreté à son Beagle

La clef pour parvenir à apprendre la propreté à son Beagle est d’être très disponible durant cette phase de son éducation.

En effet, il n’est possible d’apprendre à son chiot à uriner dehors qu’en répondant à ses besoins physiologiques basiques, c’est-à-dire en lui offrant la possibilité inconditionnelle de faire ses besoins dehors dès qu’il en a envie.

Comme, au début, le petit chiot Beagle ne saura pas qu’il doit demander à sortir lorsqu’il a envie d’uriner, il faudra notamment anticiper ses besoins en le sortant spontanément aux moments opportuns.

Une fois ces éléments pris en compte, il est généralement relativement aisé d’apprendre la propreté à son Beagle en suivant quelques règles simples.

Sortez votre chiot au bon moment

Généralement, on considère qu’un chiot ne peut pas se retenir de faire ses besoins plus d’une heure d’affilée, sauf la nuit (quand il dort) durant laquelle il peut patienter 6 à 8 heures.

Néanmoins, toutes ces indications sont générales et ne peuvent en aucun cas être considérées comme une vérité absolue pour tous les Beagles.

Aussi, si vous constatez que les accidents sont fréquents chez votre petit chiot, n’hésitez pas à rapprocher les sorties (toutes les 30 ou 45 minutes) le temps qu’il apprenne à se retenir.

Souvent, les chiots – et les chiens adultes – ressentent l’envie de faire leurs besoins juste après avoir pris leur repas.

Les heures des repas gagnent donc à être fixes et il est important de sortir votre chiot lorsqu’il a fini sa gamelle.

La mise en place de ces bonnes pratiques permet en effet d’instaurer un rituel qui aide le chiot à prendre naturellement de bonnes habitudes.

Créez des repères pour votre chiot

Tout comme l’instauration du rituel du repas suivi d’une sortie hygiénique, la mise en place de repères routiniers aidera votre chiot à comprendre où il doit faire ses besoins.

Dans un premier temps, il peut être utile d’emmener votre chiot faire ses besoins toujours au même endroit, afin qu’il prenne plus facilement de bonnes habitudes.

Les chiens marchent en effet beaucoup par habitudes, et les petits rituels les aident à se créer un environnement stable et rassurant.

Lorsque vous conduisez votre chiot à l’endroit prévu à cet effet, n’oubliez pas de le féliciter quand il fait ses besoins et ne le brusquez jamais s’il tarde ou ne semble pas décidé à éliminer.

Laissez-le prendre tout le temps dont il a besoin pour renfler les environs et se familiariser avec les odeurs qui caractérisent son lieu d’élimination.

Si votre chiot ne semble pas avoir envie d’uriner, faites-le marcher quelques minutes, puis revenez à l’endroit où il fait habituellement ses besoins.

S’il ne se décide toujours pas, ne le réprimandez surtout pas : promenez-le encore un peu, ou rentrez-le et ressayez plus tard.

Observez votre Beagle pour anticiper ces besoins

Un maître attentif à son chiot arrive généralement facilement à se rendre compte que son Beagle a envie de faire ses besoins.

Si le chien se montre agité ou adopte un comportement au contraire plus renfermé, comme s’il semblait un peu perdu, il est probable qu’il ait envie d’éliminer, mais ne sache pas où aller.

Quand votre chiot est encore tout jeune, je vous conseille donc d’être particulièrement attentif pour pouvoir anticiper ses besoins et éviter de le mettre dans une situation d’échec.

En négligeant les signes avant-coureurs vous alertant que votre chiot a envie de faire ses besoins, vous risquez en effet non seulement de perturber sa compréhension de la propreté, mais aussi de lui faire prendre de mauvaises habitudes. (2)

propreté beagle

Apprendre la propreté à son Beagle : les erreurs à ne pas faire

L’éducation d’un chien demande de la patience et de la constance, et il est important de ne pas céder à l’agacement face aux accidents de votre petit chiot pour ne pas perturber son apprentissage.

Ne réprimandez jamais un chiot en cas d’accident. Contrairement à une idée reçue très répandue, il est tout à fait inutile de mettre le nez du chiot dans ses excréments pour tenter de lui apprendre la propreté.

Cette réaction du maître peut être traumatisante pour le Beagle, et son efficacité face à d’autres méthodes n’a jamais pu être démontrée par les professionnels de l’éducation canine.

N’essayez pas non plus d’apprendre à votre chiot à se retenir en le faisant patienter quand il manifeste l’envie de faire ses besoins.

Au contraire, pressez-vous de le faire sortir pour ne pas le mettre en situation d’échec et lui permettre de bien comprendre le rituel des sorties hygiéniques.

Préférez espacer peu à peu les sorties hygiéniques spontanées une fois que votre petit Beagle a bien compris qu’il devait faire ses besoins dehors.

Ne laissez pas votre chiot seul plusieurs heures la journée, car il aura forcément besoin d’éliminer à un moment ou à un autre et sera contraint de faire ses besoins là où il le peut.

N’oubliez pas qu’apprendre à se retenir n’est pas aussi simple que de comprendre où faire ses besoins pour le chiot, et même s’il sait qu’il doit éliminer dehors, il risque de tout simplement ne pas réussir à se retenir si vous ne le sortez pas assez souvent.

Enfin, évitez de ramasser les bêtises de votre petit Beagle devant lui en cas d’accident. Éloignez-le sans le gronder quand vous nettoyez derrière lui pour qu’il n’ait pas l’impression que cela fait partie d’un rituel normal d’élimination.

Par ailleurs, évitez d’utiliser de la javel pour nettoyer les endroits qu’il a pu souiller, car l’odeur de ce produit risque de l’attirer et de le pousser à faire à nouveau ses besoins au même endroit. (3)

Questions fréquemment posées par les maîtres sur l’apprentissage de la propreté chez le Beagle

Combien de fois par jour dois-je sortir mon Beagle pour lui apprendre la propreté ?

En général, il faut sortir un chiot toutes les heures pour qu’il prenne l’habitude de faire ses besoins dehors dès qu’il en ressent le besoin.

Chez certains chiens, les sorties doivent être plus fréquentes ou, au contraire, peuvent être plus espacées selon la capacité de l’animal à se retenir.

Lorsque vous adoptez un chiot, il est donc indispensable d’être entièrement disponible pour lui apprendre la propreté et d’être attentif à son comportement pour anticiper ses besoins.

En combien de temps un Beagle peut apprendre à être propre ?

Le plus souvent, il suffit de 2 à 4 semaines pour qu’un chiot comprenne qu’il doit faire ses besoins dehors, mais il peut mettre plus de temps à parvenir à se retenir.

Comment apprendre la propreté à un Beagle ?

La meilleure solution consiste à être attentif à ses besoins et disponible pour le sortir dès que vous le suspectez d’avoir envie de faire ses besoins.

Instaurez des rituels qui lui serviront de repères, comme des repas à heures fixes suivis de sorties hygiéniques toujours au même endroit qui peuvent l’aider à prendre de bonnes habitudes.

Les Beagles sont-ils des chiens propres ?

Contrairement à certaines autres races de chiens qui ont un peu de mal à apprendre la propreté, le Beagle est un chien naturellement propre qui apprend vite à faire ses besoins dehors si son maître fait le nécessaire.

L’apprentissage de la propreté chez le Beagle doit se faire à l’aide de méthodes positives et sans jamais le punir pour ses petits accidents involontaires.

Il faut bien noter que les chiens qui font leur besoin là où ils ne le devraient pas n’agissent pas ainsi pour nuire à leur maître, par jalousie ou pour leur faire payer quoique ce soit.

Ces idées reçues relèvent d’une mauvaise connaissance du comportement canin et d’une incompréhension de nos amis les chiens, à qui on prête par facilité des sentiments humains au lieu de rechercher la vraie cause de leurs tracas.

Un Beagle qui n’est pas propre peut ne pas avoir compris le principe des sorties hygiéniques, avoir été mal sevré ou se sentir très angoissé par la solitude, la sédentarité, le manque d’attention ou certaines attitudes de son maître.

Pour apprendre la propreté à son chien, il est donc nécessaire d’être patient, constant, logique et d’être capable de se remettre en question quand les choses ne se passent pas comme prévu.

Et vous, comment s’est passé l’apprentissage de la propreté de votre Beagle ? Partagez votre expérience ou posez-nous vos questions dans les commentaires !

Quelques conseils supplémentaires

Bien avant que votre chiot sache vous écouter ou répondre aux ordres élémentaires, il est important que vous lui appreniez à être propre. La plus évidente des raisons est une simple question d’hygiène, de bon sens, et vous évitera des odeurs désagréables et persistantes dans votre logement.

Donnez de bonnes habitudes à votre Beagle

Vous venez d’adopter votre chiot, il vient juste d’arriver à la maison. Montrez-lui immédiatement l’endroit où il doit faire ses besoins, que vous aurez préparé en avance. Rendez-le agréable et ne le forcez surtout pas, au risque qu’il l’associe avec une punition.

Dès que votre Beagle s’accroupit, prononcez clairement le mot « Pipi » par exemple. S’il fait ses besoins au bon endroit, récompensez-le avec une friandise. S’il n’y va pas de lui-même, repérez les signes qui montrent qu’il a une envie pressante, et posez-le simplement à l’endroit désiré. N’oubliez pas de le féliciter à chaque fois qu’il fait ses besoins là où vous le désirez, et jusqu’à ce qu’il ait parfaitement compris.

Pensez à sortir votre Beagle régulièrement

Plus votre Beagle est jeune, et plus il doit faire ses besoins souvent. Au tout début, l’idéal serait de l’emmener dehors toutes les deux heures, afin d’anticiper chez lui toute envie de se soulager.

Emmenez-le toujours au même endroit, là où vous souhaitez qu’il se soulage, et félicitez-le chaudement dès qu’il y fait ses besoins, tout en prononçant « Pipi ». Profitez-en pour jouer avec lui et le promener rapidement ensuite, afin qu’il associe cela à du positif.

Donnez à manger à votre Beagle toujours au même moment

La digestion du Beagle étant assez rapide, l’heure des repas déterminera donc l’heure des sorties pour qu’il fasse ses besoins.

Quand il est petit, nourrissez votre chien plusieurs fois dans la journée, toujours aux mêmes heures. Sortez-le ensuite environ une demi-heure après qu’il ait fini de manger. Ayez en tête que votre chiot est capable de se retenir de faire ses besoins environ une heure par mois d’âge. Ainsi, s’il a quatre mois, il pourra se retenir pendant quatre heures après un repas.

Avec l’âge, diminuez le nombre de repas jusqu’à arriver à un ou deux par jour. Adaptez la quantité de nourriture, que vous ayez opté pour les croquettes ou la nourriture faite maison, en fonction de son âge et de son activité physique, en demandant conseil à un spécialiste.

Observez votre Beagle afin d’anticiper ses besoins

La meilleure solution afin d’éviter les accidents est encore d’apprendre à connaître votre chien, afin de le sortir dès qu’il en ressent l’envie.

Ainsi, si votre chien gratte à la porte, s’assoit devant, aboie, ou s’il semble agité et tourne en rond, sortez-le immédiatement. Vous lui apprendrez ainsi qu’il a intérêt à demander à sortir, car il en est récompensé juste après.

Ne laissez pas votre chien patienter trop longtemps, ou il pourrait finir par ne plus réclamer à sortir et risquerait de se soulager à l’intérieur.

Et enfin, sachez tolérez les éventuels accidents

Surtout, ne punissez pas votre chien s’il a fait ses besoins dans la maison. Ne le grondez pas, ce serait inutile, il ne comprendrait pas et trouverait cela injuste.

dresser son chien en 15 minutes par jour

Contentez-vous de nettoyer avec soin l’endroit souillé, et d’en retirer toute odeur à l’aide d’un produit spécial. Votre chien pourrait en effet être tenté d’uriner à nouveau au même endroit s’il reste une odeur.

A ce sujet, faites également attention aux produits de type eau de Javel qui contiennent de l’ammoniaque. C’est en effet une molécule présente dans l’urine, et cela encouragerait votre chien à uriner à nouveau au même endroit.

Une recommandation importante

Aimer son Beagle c'est aussi le protéger contre les maladies et les accidents. Les frais vétérinaires pouvant atteindre des montants astronomiques, je vous recommande vivement d'opter pour une assurance pour chien.

Utilisez le comparateur ci-dessous et vous verrez que vous trouverez des assurances pour votre Beagle à partir de 3,90 euros par mois.