Dresser son Beagle pour la chasse : Mes conseils et astuces !

Le Beagle est un chien de chasse réputé, et même s’il est de plus en plus adopté à titre de chien de compagnie, il n’en reste pas moins un excellent chasseur doté d’un instinct très développé.

En meute, en groupe restreint ou seul, le Beagle est un partenaire idéal pour tous les amateurs de chasse au chien courant.

Pour qu’il soit efficace à la chasse, il faut cependant l’éduquer soigneusement afin qu’il apprenne à suivre les bonnes pistes, à les remonter sans en changer et, bien sûr, à revenir lorsque son maître le rappelle.

La Beagle et la chasse

Le Beagle est un chien de chasse courant, classé dans le groupe 6 des races de la FCI « chiens de chasse courants et de recherche au sang ».

Son rôle se distingue donc de celui des chiens d’arrêt, qui indiquent la position d’un gibier à leur maître, et des chiens rapporteurs qui vont rechercher le gibier abattu et le ramènent à leur maître.

Le chien courant, lui, va flairer la piste d’un gibier et le « lancer », c’est-à-dire le forcer à sortir de sa cachette et à prendre la fuite.

Durant la course poursuite qui s’ensuit, le gibier est rabattu par les chiens vers les chasseurs postés, qui attendent de voir l’animal sortir des fourrés pour l’abattre.

En meute, le Beagle est souvent utilisé lors de chasses à courre (véneries) lors desquelles il poursuit le gibier jusqu’à l’épuiser ou le blesser, afin que le chasseur n’ait plus qu’à l’achever, traditionnellement à l’aide d’une dague ou d’un pieu.

Le Beagle peut chasser toute sorte de gibiers, grands et petits, mais est privilégié pour la traque au lièvre, au renard et au sanglier.

assurance beagle


Dressage du Beagle pour la chasse en meute

Astuce : L’une des meilleures formation à suivre pour dresser son chien est celle de Caroline Lange.

En effet, « Dresser son chien en 15 minutes par jour » est mondialement reconnue comme l’une des formations de dressage canin les plus efficaces au monde et ne coûte que 34 euros.

Vous pouvez la suivre confortablement depuis chez vous. Vous trouverez plus d’information en cliquant ici.

En meute, le dressage du Beagle est largement simplifié puisque l’animal va apprendre en imitant ses congénères.

Les jeunes Beagles sont soit laissés avec les plus âgés qui leur montrent comment suivre une piste et agir en fonction des ordres donnés par les maîtres, soit tenus en longe pour apprendre en observant le reste de la meute.

Dans les deux cas, le Beagle va tout simplement calquer son attitude sur ses congénères et apprendre naturellement à chasser en meute aux côtés de ses paires.

Des mises au point sont parfois effectuées en fonction de l’habilité du chien à comprendre ce que font les autres et à imiter leur comportement. (1)

Dressage du Beagle pour la chasse seul

Quand le Beagle est appelé à chasser seul avec son maître, c’est au chasseur qu’il revient de le dresser de A à Z pour lui apprendre à suivre les bonnes pistes et à revenir lors du rappel.

Dans ce cas, le dressage du Beagle diffère selon s’il est amené à traquer toute sorte de gibier, ou si son maître souhaite lui apprendre à ne chasser qu’une seule espèce comme le lièvre, le renard, le sanglier ou le chevreuil.

Quel que soit le type de gibier chassé, le dressage se déroule de la même manière et porte sur quatre étapes principales : le rappel, la déclaration, la créance et le rapprochement.

Enfin, il faut noter que les Beagles adultes sont plus attentifs et bien plus faciles à dresser pour la chasse, il n’est donc pas conseillé de déclarer, créancer et apprendre le rapprocher à son chien avant l’âge minimum de 6 mois, sans limite d’âge maximum.

Apprendre le rappel au Beagle

Même si on conseille d’attendre qu’un chien soit adulte pour le dresser à la chasse, le rappel doit être inculqué à tous les Beagles, de chasse ou de compagnie, dès leur plus jeune âge.

Ce n’est en effet pas un ordre spécifique à l’activité de chasse, mais une injonction nécessaire au quotidien pour canaliser et contrôler son chien (quelle que soit sa race, par ailleurs).

Inculquer le rappel au Beagle n’a rien d’aisé, car ce chien de chasse courant a un instinct naturel pour le pistage – qui ne dois pas être brimé – l’incitant à se focaliser sur les odeurs qu’il croise et à en suivre la piste sans prêter attention aux ordres de son maître.

Il faut impérativement comprendre que ce comportement est naturel chez le Beagle et ne doit pas être réprimandé.

Pour apprendre le rappel à votre chien, l’idéal est de travailler dans un endroit clos, sans quoi il aura vite fait de disparaître, irrémédiablement attiré par une odeur qu’il ne peut s’empêcher de pister.

Laissez votre toutou explorer son environnement, et attendez d’avoir son attention pour le rappeler, sans quoi l’ordre a peu de chances de donner le moindre résultat.

Ne courez pas après votre chien s’il ne répond pas au rappel, ne vous répétez pas en imaginant qu’il reviendra au bout du dixième ordre et ne le réprimandez surtout pas lorsqu’il revient enfin vers vous.

Contentez-vous d’associer le signal du rappel (corne, sifflet, ordre vocal…) à quelque chose de positif : il est, par exemple, efficace de sonner le rappel au moment où vous nourrissez votre chien, ou quand vous vous apprêtez à jouer avec lui ou à le sortir en promenade.

Les Beagles sont naturellement gourmands, il est donc possible de vous servir de friandises pour appâter votre toutou au moment du rappel, mais je ne vous le conseille pas.

En effet, cela risque d’entrainer une dépendance aux friandises, et votre Beagle pourrait très bien décider de vous ignorer quand vous n’avez rien à lui offrir.

Enfin, comprenez bien que le rappel ne doit être utilisé qu’à bon escient chez le Beagle et que vous n’obtiendrez pas de lui le comportement d’un chien d’arrêt ou rapporteur de gibier.

Il est normal que le Beagle suive des pistes avec une grande ténacité, sans que rien ne l’arrête : la race àafait l’objet de maintes sélections dans ce but.

Vous devez chercher à obtenir une obéissance parfaite au rappel en choisissant soigneusement le bon moment pour appeler votre chien, et en évitant de le lasser en le rappelant sans cesse pour un oui ou pour un non.

Dans le même esprit, félicitez toujours largement un Beagle qui obéit au rappel, et ce même s’il a désobéi plusieurs fois précédemment.

Déclarer son Beagle

Déclarer un chien pour la chasse signifie réveiller son instinct de chasseur, soit lui apprendre à détecter une piste et à donner de la voix lorsqu’il repère une piste « chaude ».

Le plus simple, pour ce faire, et de mettre le Beagle auprès d’un congénère expérimenté, qu’il ne tardera pas à imiter.

Il est aussi possible de déclarer son Beagle en l’emmenant dans un parc à gibier « d’initiation », spécifiquement conçu pour entrainer les chiens de chasse.

Le chien va instinctivement commencer à pister le gibier, et lorsqu’il se mettra enfin à aboyer pour vous signaler la présence d’un animal, il sera déclaré.

Créancer son Beagle

Créancer son Beagle n’est utile que si vous souhaitez chasser un gibier en particulier et avez donc besoin que votre chien ne piste qu’une seule espèce animale.

Pour ce faire, vous devez le mettre sur la piste de l’animal de votre choix, par exemple le sanglier, et le reprendre dès qu’il change de voie et se met à traquer un chevreuil ou un lièvre.

Avant de réprimander votre chien, soyez certain qu’il s’est bien trompé de piste, sans quoi il ne comprendrait plus ce que vous attendez de lui.

Ne soyez jamais violent ou brutal avec votre Beagle. S’il se trompe de piste, contentez-vous d’un « Non ! » ferme et remettez-le sur la bonne piste.

Pour créancer votre chien, l’idéal est de travailler soit en longe sur des pistes naturelles, soit dans un vaste enclos avec des pistes artificielles.

Dans la nature, la longe sera en effet indispensable pour retenir votre chien et éviter de le perdre alors qu’il se lance à la poursuite du mauvais gibier.

Quant aux pistes artificielles, elles vous permettent de travailler sur un seul gibier en toute sécurité, mais sont parfois peu stimulantes pour les Beagles, car moins odorantes.

Apprendre le rapprocher à son Beagle

Travailler le rapprocher avec son Beagle est surtout question d’entrainement et implique d’encourager chez lui une vraie passion pour la chasse.

Il est possible de commencer avec des pistes artificielles, en créant une longue voie à remonter avec votre chien tenu en longe.

Si le chien s’égard, remettez-le sur la piste et encouragez-le jusqu’à ce qu’il trouve la source de l’odeur que vous avez utilisée pour tracer la piste.

Entraîner régulièrement votre Beagle sur des voies naturelles est aussi essentiel pour lui apprendre à suivre une piste parmi d’autres sans se déconcentrer. (2)

Le Beagle et la peur des coups de feu

Il est essentiel qu’un chien de chasse ne soit pas terrifié par les coups de feu tirés par son maître, votre Beagle doit donc être habitué à ce bruit au cours de son éducation.

Pour ce faire, il est important de se renseigner sur ses parents au moment de choisir votre chiot : la peur des coups de feu est, en effet, en grande partie génétique.

Si votre chien ne souffre pas de cette phobie héréditaire (auquel cas il sera difficile d’en faire un chien de chasse), vous pouvez commencer à l’habituer à ce son dès son jeune âge.

Commencez petit à petit, avec des sons d’abord peu forts, puis de plus en plus bruyants au fur et à mesure que votre Beagle s’habitue au bruit.

La meilleure méthode est de produire ces sons « claquants » dans des moments où le chien est confiant, comme lors de jeux ou de soins.

Commencez toujours par des sons peu forts (petits pétards, par exemple) et produits à bonne distance du chien pour étudier sa réaction et y adapter vos méthodes éducatives.

dresser beagle chasse

Questions fréquemment posées par les maîtres sur le dressage d’un Beagle pour la chasse

Un Beagle, ça chasse quoi ?

Polyvalent, le Beagle peut chasser toutes sortes de gibier, du lapin au sanglier.

Il a néanmoins originellement été sélectionné pour la chasse au lièvre du fait de sa petite taille et de sa facilité à se faufiler dans les buissons épineux.

À quel âge peut-on dresser un Beagle pour la chasse ?

Le rappel et l’apprentissage des ordres courants (« non », « assis », etc.) doivent se faire dès le plus jeune âge du chiot.

L’activité de chasse ne convient en revanche pas aux Beagles de moins de 6 mois, et il est conseillé d’attendre que le chien ait fini sa croissance avant de le déclarer.

Le Beagle peut-il chasser en meute ?

Oui, le Beagle peut aussi bien chasser en meute qu’en petit groupe ou seul avec son maître.

Le Beagle peut-il rapporter le gibier ?

Il est difficile de dresser un Beagle à rapporter le gibier, car c’est un chien courant qui est instinctivement attiré par les odeurs et l’activité de pistage.

Rien n’est impossible, mais je vous recommande de vous tourner vers un chien du groupe 8 si vous cherchez un rapporteur de gibier.

Chasser avec son Beagle nécessite une grande complicité entre le maître et le chien, mais aussi un dressage particulier destiné à apprendre à l’animal à se concentrer sur une seule piste, voire une seule espèce d’animaux.

nourriture Beagle

Si les chiens de chasse vivent souvent en chenil, il convient de se rappeler que le Beagle a aussi besoin de soins et ne peut être utilisé comme un simple outil pour la chasse.

Vous pratiquez la chasse avec votre Beagle ? Partagez votre expérience ou posez-nous vos questions en commentaire de cet article !

Une recommandation importante

Aimer son Beagle c'est aussi le protéger contre les maladies et les accidents. Les frais vétérinaires pouvant atteindre des montants astronomiques, je vous recommande vivement d'opter pour une assurance pour chien.

Utilisez le comparateur ci-dessous et vous verrez que vous trouverez des assurances pour votre Beagle à partir de 3,90 euros par mois.



Laisser un commentaire