Vous avez craqué pour le caractère enjoué, énergique et affectueux du Beagle, malgré son tempérament bien trempé ?

Il vous reste à déterminer si le toutou fait pour vous sera plutôt un mâle ou une femelle, un critère qui a son importance dans le choix du compagnon à quatre pattes qui vous suivra partout pour les 15 ans à venir.

Même si le sexe du Beagle ne fait pas toujours une grande différence dans le comportement de ce toutou exceptionnel, il est impliqué dans des comportements qui conviendront sans doute mieux à certains maîtres qu’à d’autres.

Les différences entre un Beagle mâle et un Beagle femelle

Avant d’entrer plus en détail dans les facteurs qui peuvent faire pencher la balance vers le choix d’un Beagle mâle ou d’une femelle, commençons par quelques informations générales.

La morphologie

Il n’y a pas de dysmorphisme sexuel marqué chez le Beagle. Les mâles et les femelles se ressemblent donc beaucoup, avec quelques légères différences de gabarit.

Un Beagle mâle sera plus gros, avoisinant une taille d’environ 35 à 38 cm au garrot, pour un poids allant de 15 à 20 kg.

Les Beagles femelles mesurent plus volontiers 33 à 35 cm de haut, pour un poids d’environ 11 à 15 kg.

Bien que la morphologie des mâles et des femelles soit très similaire, on constate que les mâles sont un peu plus trapus et musclés, tandis que les femelles sont légèrement plus sveltes.

Il faut cependant noter que la stérilisation et la castration ont un impact sur ces aspects morphologique, les animaux opérés ayant tendance à être un peu plus grands et, dans le cas des mâles, un peu moins musclés.

Si la stérilisation et la castration ont des effets très modérés sur la morphologie du Beagle, son hygiène de vie a, elle, une grande influence, et une femelle sportive, opérée ou non, sera plus musclée qu’un mâle sédentaire.

Le caractère

Le Beagle est un chien caractériel qui devient vite ingérable s’il n’a pas la possibilité de se défouler comme il se doit, c’est-à-dire en liberté, là où il peut humer de nouvelles odeurs et explorer des pistes.

Mâle ou femelle, il fera toujours un compagnon plein d’énergie, affectueux, calme à la maison s’il est équilibré… Mais aussi très têtu, opiniâtre et dissipé durant toute son éducation, il pourra être difficile à dresser.

Néanmoins, les femelles ont tendance à se montrer un peu plus malléables et dociles que les mâles, ces derniers appréciant de rouler des mécaniques de temps à autre quand ils se sentent l’âme d’un chef de meute.

Les mâles peuvent même parfois se montrer agressifs quand la testostérone leur monte à la tête, rarement envers les humains, mais plus souvent envers les autres chiens mâles.

Le comportement

Les Beagles femelles n’hésitent pas à jouer les pots de colle auprès d’un maître homme, quand les Beagles mâles sont plutôt collants avec les femmes.

Plus sociables, les Beagles femelles se comportent généralement mieux avec leurs congénères (mâle ou femelle) et avec les humains qu’elles ne connaissent pas.

Les mâles, eux, peuvent difficilement supporter la concurrence d’autres chiens mâles et se montrent parfois moins avenants avec les inconnus.

Les différences liées aux comportements de reproduction sont sans doute ce qui distingue le plus les Beagles mâles des femelles.

Les mâles ont un comportement de marquage urinaire prononcé et vont se sentir obligés d’arroser tout le quartier lors de la promenade… Et même de déposer leur odeur au domicile du maître.

Lorsqu’ils perçoivent l’odeur d’une femelle en chaleur, ils n’hésiteront pas à fuguer et à parcourir parfois plusieurs kilomètres pour tenter de retrouver leur dulcinée.

Les femelles ont leurs chaleurs deux fois par an, elles sont alors susceptibles d’avoir des portées indésirées et de développer des grossesses nerveuses ou des infections utérines.

En dépit des différences citées ci-dessus, il faut bien avoir conscience que l’éducation d’un Beagle joue un rôle très important sur son comportement, bien plus que ses hormones ou que sa morphologie.

Par ailleurs, les Beagles mâles et femelles, qu’ils présentent ou non une différence de gabarit importante, demeurent toujours des chiens infatigables et débordants d’énergie qui ont besoin de beaucoup d’activité physique quotidienne.

beagle-male-femelle

assurance beagle


Le Beagle mâle castré et la Beagle femelle stérilisée

Il est important de savoir que les différences de comportements – mais non de caractère – entre les Beagles mâles et femelles ont tendance à s’effacer quand les spécimens sont opérés.

Les comportements de reproduction, comme le marquage chez le mâle et les chaleurs chez la femelle, sont en effet lié à la production d’hormones sexuelles qui diminue drastiquement lorsque les organes sexuels des chiens sont retirés.

Si les chaleurs disparaissent presque systématiquement chez la femelle stérilisée, le mâle castré peut, dans de rares cas, continuer à marquer son territoire ou à fuguer, surtout s’il en a déjà pris l’habitude.

Son agressivité et ses comportements dominateurs peuvent aussi être traités par la castration lorsqu’ils sont dictés par ses hormones sexuelles.

Pour réduire le risque que ces comportements problématiques perdurent après l’opération, il convient de faire réaliser celle-ci au plus tôt, lorsque les comportements ne sont pas encore devenus des habitudes.

En principe, un Beagle mâle doit être castré vers 6 à 7 mois, et une femelle doit être stérilisée entre ses 6 mois et ses 2 ans.

Au-delà de leurs effets sur le comportement des chiens, la stérilisation et la castration permettent de réduire les risques d’apparition d’un bon nombre de maladies, et notamment de cancers mammaires et cancers de l’appareil reproducteur.

Enfin, c’est une bonne solution pour éviter que votre femelle ne donne naissance à des chiots dont vous ne saurez pas que faire, et pour éviter que votre mâle aille causer le même genre de tracas à un autre maître de chienne. (1)

Choisir un Beagle mâle

Castré ou non, un Beagle mâle sera toujours un peu plus caractériel qu’une femelle et aura plus naturellement tendance à questionner l’autorité de son maître.

Les mâles sont aussi plus constants, plus prévisibles et, en dépit de leur tempérament, plus volontaires quand il s’agit de répondre aux attentes de leurs maîtres.

Souvent moins indépendants que les femelles, ils sont plus attachés à leur maître, supportent moins bien la solitude et n’apprécient pas toujours de vivre en groupe.

En définitive, ils n’ont d’yeux que pour leur maître, mais cela ne les empêche pas d’avoir parfois envie de démontrer que, après tout, eux aussi pourraient bien être les chefs du foyer !

Non castré, un Beagle mâle sera sans aucun doute fugueur, difficile à lâcher en liberté, difficile à socialiser s’il n’a pas été habitué tout jeune à côtoyer d’autres chiens, et aura tendance à marquer son territoire dedans comme dehors.

Par nature, le Beagle n’est pas le plus agressif des chiens, mais les mâles non castrés peuvent néanmoins adopter des comportements déroutants pour tenter de s’imposer en chef.

Choisir un Beagle femelle

Qu’elle soit stérilisée ou non, une femelle Beagle est souvent considérée comme lunatique, car elle se montre moins constante qu’un mâle et laisse plus volontiers libre cours à ses humeurs.

Affectueuse, joueuse et souvent câline, elle est plus indépendante que le mâle et, contrairement à lui, va avoir tendance à solliciter son maître plus pour « faire son intéressante » que pour rendre service.

Les femelles sont souvent plus dociles et acceptent mieux l’autorité du maître, mais demandent en retour énormément d’attention.

dresser son chien en 15 minutes par jour

Lors des périodes de chaleurs, le comportement des femelles non stérilisées ne change pas forcément, mais elles peuvent aussi avoir tendance à fuguer pour trouver un reproducteur.

Questions fréquemment posées par les maîtres sur le choix d’un Beagle mâle ou femelle

Un Beagle mâle est-il moins propre qu’une femelle ?

Le Beagle mâle n’a pas plus de difficulté à apprendre la propreté en tant que telle, mais il présente souvent de forts comportements de marquages urinaires quand il n’est pas castré.

Un mâle Beagle castré suffisamment tôt (entre 6 et 7 mois) sera, sauf exception, aussi propre qu’une femelle.

Une Beagle femelle est-elle plus câline qu’un mâle ?

Les Beagles femelles ne sont pas significativement plus câlines, mais elles peuvent démontrer leur affection et leur joie avec plus d’enthousiasme que les mâles.

Tout dépend cependant du chien, car chaque spécimen dispose de son propre caractère indépendamment de son sexe.

Un Beagle mâle est-il plus sportif qu’une femelle ?

Non, les Beagles mâles et femelles ont tous les deux besoin d’énormément d’activité physique au quotidien, sans distinction en fonction de leur sexe.

Pourquoi choisir un Beagle mâle plutôt qu’une femelle ?

Les différences entre les Beagles mâles et femelles sont minces, surtout lorsque les individus sont castrés ou stérilisés.

On peut dire que les mâles sont plus constants, font preuve d’un caractère plus égal et se montrent plus disposés à démontrer leur fidélité et leur utilité à leur maître.

Bien sûr, tout dépend de chaque chien et ces généralités ne se retrouvent pas dans le tempérament de tous les individus.

Pourquoi choisir un Beagle femelle plutôt qu’un mâle ?

Chaque Beagle a son propre caractère, mais on peut observer que les femelles sont plus démonstratives, moins « forte tête » que les mâles, plus indépendantes et plus faciles à faire cohabiter avec d’autres chiens mâles ou femelles.

Les différences morphologiques entre un Beagle mâle et un Beagle femelle sont presque inexistantes, si ce n’est en termes de gabarit.

Au niveau du caractère, les mâles et les femelles sont aussi très similaires : plein de joie de vivre, enthousiastes, vifs, intelligents, affectueux… Mais les mâles sont parfois un peu plus dominants, tandis que les femelles peuvent se montrer plus indépendantes.

Lorsqu’ils ne sont pas stérilisés ou castrés, les chiens adoptent aussi des comportements reproducteurs qui diffèrent tout à fait d’un sexe à l’autre : la femelle connaît deux périodes de chaleurs par an, et le mâle est fugueur, plus agressif et a tendance à marquer son territoire un peu partout, et même chez le maître.

Vous êtes l’heureux propriétaire d’un Beagle ? Avez-vous choisi un mâle ou une femelle ? Partagez votre expérience ou posez-nous vos questions en commentaire de cet article !

Une recommandation importante

Aimer son Beagle c'est aussi le protéger contre les maladies et les accidents. Les frais vétérinaires pouvant atteindre des montants astronomiques, je vous recommande vivement d'opter pour une assurance pour chien.

Utilisez le comparateur ci-dessous et vous verrez que vous trouverez des assurances pour votre Beagle à partir de 3,90 euros par mois.